Visite en France du Président de la République islamique du Pakistan, M. Asif Ali Zardari

(Paris, le 15 mai 2009)

JPEG

Le Président de la République a reçu le Président de la République islamique du Pakistan, M. Asif Ali ZARDARI, le 15 mai au Palais de l’Elysée.


Le chef de l’Etat a réaffirmé à l’occasion de cet entretien son appui à la démocratie au Pakistan. Le Président de la République a fait part au Président ZARDARI de sa décision d’octroyer une aide substantielle, de plus de 12 millions d’euros, pour répondre à la gravité de la crise humanitaire en cours en vallée de Swat.


Le Président de la République a souligné l’impératif pour le Pakistan de poursuivre ses efforts contre l’extrémisme taliban ainsi que contre toutes les autres formations terroristes menaçant son territoire et ses voisins et à coopérer étroitement à cette fin avec les pays limitrophes du Pakistan. Dans cet esprit, le chef de l’Etat a marqué la disponibilité de la France à approfondir sa coopération avec le Pakistan en matière de lutte anti-terroriste.


Par ailleurs, la France est prête, dans le cadre de ses engagements internationaux, à coopérer avec le Pakistan dans le domaine de la sûreté nucléaire afin que le programme civil pakistanais se développe dans les meilleures conditions de sécurité et de sûreté. C’est la raison pour laquelle cela a notamment été évoqué lors des entretiens à la fois du ministre avec le président Zardari à New York et du président de la République avec son homologue à Paris. Les autorités pakistanaises sont intéressées par ces possibilités d’assistance. Maintenant il faudra examiner comment cela se met en place.


S’agissant de la coopération dans le domaine nucléaire civil, il a été clairement précisé qu’il s’agissait de discussions portant sur la sûreté nucléaire civile et rien d’autre. Voilà l’état du dossier tel qu’il se présente aujourd’hui. Il y aura certainement d’autres contacts avec les autorités pakistanaises mais il a été bien précisé que cette coopération concernait le domaine de la sûreté nucléaire civile.


Cet entretien a permis d’évoquer la situation actuelle au Pakistan en relation avec les opérations militaires entreprises par l’armée pakistanaise dans la région de la vallée de Swat. Les dimensions humanitaires ont été mentionnées, puisque plusieurs centaines de milliers, voire plus d’un million de personnes se sont déplacées à cause de ces combats.

Dernière modification : 03/04/2012

top of the page