Poste-séisme : Actions d’ONG financées par le Ministère des affaires étrangères : International Catholic Migration Comission (ICMC) et le Secours populaire.

Le Conseiller culturel et le conseiller de presse et communication de l’Ambassade se sont rendus à Mansehra, Balakot (Province frontière du Nord-Ouest-NWFP-) et à Muzaffarabad (Azad Jammu et Cachemire - AJK-) à l’invitation de ces deux ONG afin de suivre l’avancement de leurs programmes.

ICMC a reçu les diplomates de l’Ambassade dans leurs locaux à Mansehra (NWFP) avant de les emener dans les montagnes au-dessus de Balakot, la ville la plus durement touchée par le séisme (au nord-ouest de Mansehra), où tout l’hiver l’ONG a construit des abris temporaires et distribué des couvertures et des kits d’hygiène.

ICMC a également mis en place des formations psychologiques à destination de leur personnel afin de les aider à mieux appréhender les traumatismes causés par le séisme chez les habitants de ces régions.

Pendant les mois qui ont suivis le tremblement de terre, cette ONG a identifié les personnes les plus vulnérables (personnes agées, enfants et veuves) et leur propose un soutien financier ou en nature en fonction de leurs besoin.

La subvention du Ministère des affaires étrangères se monte à 270 000 euros.

JPEG

JPEG - 37.3 ko
Dans l’Union council de Ghanul, un des abris temporaires distribués par ICMC pendant l’hiver.
JPEG - 42.8 ko
Le Conseiller de presse et communication, l’Attaché humanitaire de l’Ambassade de France et le directeur des programmes de l’ONG ICMC, dans un hameau au-dessus de Balakot.

Le Secours populaire a reçu du Ministère des affaires étrangères la somme de 130 000 euros afin de reconstruire l’école privée (Rizwan School) à Muzaffarabad, la capitale de l’AJK. Cette école a été entièrement détruite par le séisme et accueille aujourd’hui sous tentes 387 élèves de primaire et du college. Le projet du Secours populaire a consisté dans un premier
temps à faire en sorte que les cours puissent se poursuivre, puis d’identifier avec les autorités locales un terrain pour les nouveaux bâtiments. L’attribution du terrain préselectionné devrait intervenir très prochainement, dès que les autorités auront achevé le plan d’urbanisme de la ville.

JPEG

JPEG

JPEG - 40.8 ko
Le représentant local du Secours populaire, l’Attaché humanitaire de l’Ambassade de France, le directeur de l’école M. Rizwan et Le Conseiller de presse et communication de l’Ambassade.

Dernière modification : 30/10/2008

Haut de page