Politique énergétique - COP21 - Intervention de M. François Hollande, président de la République (Sassenage, 20/08/2015)

Bonjour. Je viens ici en Isère puis en Savoie pour mettre en pratique une loi, une grande loi, qui a été votée à l’initiative de Ségolène Royal, la loi sur la transition énergétique, qui introduit des outils, met en place des mécanismes, dégage des financements, et nous allons en voir ici la traduction.

Vous savez que la France va accueillir la Conférence sur le climat, elle doit donc être exemplaire. En même temps la transition énergétique, l’enjeu climatique, est aussi un défi pour la croissance. La croissance, nous voulons la soutenir, la stimuler. En définitive, elle est là dès lors que nous utilisons les outils de la transition énergétique.

Comment faire monter les énergies renouvelables ? Je vais annoncer d’ailleurs que, sur le solaire, nous allons lancer une nouvelle vague pour appeler de nouveaux projets.

Comment faire en sorte que les territoires se mobilisent ? Je vais signer un contrat avec les territoires à énergie positive. Que signifie énergie positive ? Ce sont des territoires qui produisent plus d’énergie qu’ils n’en consomment.

Il va y avoir aussi ici, dans cette usine, des démonstrations particulièrement éclairantes sur ce que peuvent être d’autres sources d’énergie ou des économies d’énergie. La France est donc engagée, elle est engagée parce que c’est un enjeu de croissance et également un enjeu d’environnement. Elle est engagée parce que c’est aussi pour la France un enjeu international d’être capable d’être exemplaire pour convaincre tous les pays de signer un accord à Paris sur le climat.

Q - Vous allez voir une voiture à hydrogène tout à l’heure.

R - Oui.

Q - Avec l’hydrogène, on peut aujourd’hui traverser l’Europe, d’Hambourg à Naples, avec une telle voiture, qui a une autonomie comme une voiture à essence. En France, nous ne pouvons pas. Vous allez voir une voiture tout à l’heure ici à Grenoble, mais cette voiture ne peut pas quitter Grenoble car il n’y a pas de station-service et c’est la règlementation qui empêche cela.

R - C’est pourquoi la loi sur la transition énergétique va permettre que la règlementation puisse évoluer, que l’on puisse avoir des stations. Cela vaut pour l’électricité pour la voiture électrique, cela vaut pour l’hydrogène, de façon à ce qu’il puisse y avoir de la mobilité, donc des outils règlementaires, des outils financiers et des outils technologiques. C’est la raison pour laquelle je fais aussi ce déplacement.

(...)./.

Dernière modification : 22/09/2015

Haut de page