Point de presse du porte-parole - Climat (Paris, 12/06/2015)

Au point de presse de ce jour, le porte-parole a fait la déclaration et a répondu aux questions suivantes

Q - Le ministre a évoqué hier une réunion ministérielle sur le climat qui aura lieu en juillet, avez-vous une date précise ? Qui sera invité, les ministres des affaires étrangères ou de l’économie ?

R - Nous vous donnerons la date retenue dès que possible. Les ministres invités sont les ministres qui ont été désignés par leurs autorités pour négocier le futur accord de Paris. Ce sont très souvent des ministres des affaires étrangères, mais cela peut être aussi des ministres de l’environnement ou de l’économie, en fonction de l’organisation administrative et politique des États qui participent.

Q - Qu’est-ce que le « financement pour le climat » qui fait l’objet du rapport de MM. Canfin et Grandjean ?

R - Parmi les grands enjeux de la négociation sur le climat qui doit aboutir à Paris, il y a un accord universel, contraignant et différencié de réduction des émissions des gaz à effet de serre, ainsi qu’un enjeu financier pour permettre d’atteindre cet objectif. En effet, il faudra aider les États qui ont peu de moyens à financer la transition vers une économie décarbonée. Un « fonds vert » est mis en place, auquel un certain nombre de pays ont déjà contribué, dont la France. L’objectif de ce fonds est, à partir de 2020, d’être doté chaque année de 100 milliards de dollars par an, issus à la fois de contributions publiques et privées. MM. Canfin et Grandjean ont été chargés d’une mission de réflexion sur la meilleure façon de mobiliser des financements innovants pour financer le changement climatique et la transition énergétique, et aller vers des économies décarbonées.

Dernière modification : 22/09/2015

Haut de page