Nouvelles brèves de l’économie du 30 avril au 7 mai 2008

AMBASSADE DE FRANCE AU PAKISTAN

MISSION ÉCONOMIQUE D’ISLAMABAD

PAKISTAN

Nouvelles

financières et économique

L’inflation : + 24 % d’une année à

l’autre et + 0,20 % d’une semaine à l’autre

Au 30

avril, le SPI, Sensitive Price Index (53 articles de base examinés dans 17

centres urbains) progresse de

24 %

d’une année sur l’autre. S’agissant des catégories de salaires les plus

basses à savoir 3000 Rp et en dessous d’une part et 3001 Rp à 5.000 Rp

d’autre part, le SPI progresse respectivement à 27,06 % et 26,51 %. Il se

stabilise à 21,16 % pour la catégorie de salaire de 12.000 Rp.

Selon

les observateurs du marché, la fin des subventions aux produits pétroliers

serait de nature à avoir un effet négatif sur l’économie du pays et se

traduirait par une nouvelle hausse des coûts de production. L’augmentation

des salaires et notamment celle du salaire minimum à 6.000 Rp contre 4.000 Rp

actuellement leur parait, en revanche, la mesure la plus à même de lutter

efficacement contre les tensions inflationnistes actuelle.

La BAD débloque 650M USD en soutien au déficit

budgétaire du pays

La

Banque Asiatique de Développement (BAD) va octroyer une aide d’urgence de 650

MUSD en soutien budgétaire au Gouvernement (dont 200 MUSD pour le marché de

capitaux, 200 MUS pour l’accès aux services financiers, 200 MUSD à l’ERRA

pour la reconstruction du tremblement de terre). Elle va de même s’employer

à débourser, avant le 30 juin, le reliquat d’1 Md USD de l’assistance

annuelle d’1,9 Md USD prévue au titre de 2008. 

Le Ministre des finances a annoncé le besoin du Gouvernement d’une trésorerie

de 5,2 Mds USD pour réduire le déficit budgétaire de 9 % à 6% du PIB contre

un objectif de 4%. Face à ces

difficultés budgétaires, la BAD exhorte le Pakistan à mettre en place une

taxe sur les revenus de l’agriculture.

Maybank prend le contrôle de 15% du capital de MCB

Bank

Maybank,

banque majeure malaise, vient d’acquérir 15% du capital de MCB Bank, Muslim

Commercial Bank, soit 94,2 M d’actions pour un montant de 680 MUSD : elle

devient ainsi le principal actionnaire de MCB Bank devant Khan Cement (9,2%),

MCB Employee Fund (8,1%) et Nishat Mills Limited (6%). La transaction a été

effectuée au prix de 470 PKR par action, soit 5 fois plus qu’au 31 décembre

2007. A l’issue de la première année, Maybank aura la latitude d’acquérir 

auprès de porteurs individuels, 5% de capital supplémentaire de MCB

Bank. Cette opération cadre bien avec la nouvelle stratégie d’expansion et

d’ouverture à de nouveaux marchés souhaitée par Maybank qui vient, par

ailleurs, d’acquérir 56% de Bank International Indonesia (BII) pour 2,7Mds

USD.

Déception du Pakistan à l’issue du classement du

World Economic Forum

Au terme

de l’étude annuelle du World Economic Forum, sur un total de 100 pays, le

Pakistan se classe 73ème pour ce qui est de la croissance (Inde : 56ème

rang) et 72ème pour la compétitivité commerciale (Inde : 37ème). Ce

classement reflète en particulier les mauvaises performances des exportations

du pays découlant de coûts de production en progression dus à

l’augmentation des prix des intrants (notamment électricité, gaz et produits

pétroliers). Ce classement traduit également le faible niveau d’équipement

du pays en technologies nouvelles, facteur amplifié par la frilosité des pays

riches à le faire bénéficier de transferts de technologies.

L’aide du Japon au Pakistan

Le Japon

a annoncé l’octroi d’un prêt de 480 MUSD aux taux de 1,2 %, soit le double

de 2007, destiné à soutenir les efforts du Gouvernement pour stabiliser la

situation économique du pays. Ce prêt bénéficiera en priorité aux projets

de transmission, de sous stations et d’irrigation du Punjab, à des projets de

développement rural au Sind. Dans le cadre du G8 , une aide spéciale de 7,5 MUSD sera affectée

aux secteurs de l’éducation et de la santé dans les zones tribales, pour

donner au Gouvernement les moyens de lutter contre les effets du terrorisme dans

ces zones.

La NWFP présente son nouveau plan pour la paix

La NWFP,

North West Frontier Province, va présenter un projet pour la paix de 4 Mds USD.

Ce projet aura pour objectif de réduire de 30 %, d’ici trois ans, le niveau

d’insécurité, de porter à 8.000 hommes le nombre de policiers, à 6000, le

nombre de gardes frontières. La création d’un bureau pour la paix est

envisagée dont la mission sera d’effectuer des analyses et d’échanger des

informations avec des bureaux similaires étrangers. Enfin, ce plan

s’accompagne d’un programme de développement pour la province afin de créer

les bases d’une économie locale. Au total, 7000 postes à temps plein ainsi

que 10000 postes à temps partiel devraient être crées par an pendant une période

de 3 ans. Les représentants de la NWFP en appellent à la communauté

internationale pour financer ce projet. L’Arabie Saoudite, les Etats Unis,

l’Union européenne et la Chine ont déjà fait part de leur intérêt. 

Perspectives d’investissements des pays du Golfe

au Pakistan

A

l’occasion du « Middle East-Pakistan Agriculture and Dairy Investment

Forum » qui vient de se tenir à Dubai, les

pays du Golfe ont exprimé leur intention d’investir au Pakistan dans la

filière laitière (Qatari Livestock Company et Abraaj Capital UAE

respectivement 250M USD) qui présente à leurs yeux un potentiel improtant. Al

Zahabi Group et AL Rabie, important groupe agroalimentaire saoudien souhaitent réaliser

un investissement respectivement dans le secteur du sucre et celui des fruits/légumes

(tomate, agrumes et haricots.

Les pays

du Golfe ne sont pas les seuls à s’intéresser au potentiel important de

l’industrie agro alimentaire pakistanaise : DFID accordera 50M USD, au

Pakistan, pour financer sa filière laitière et d’autres projets agricoles.

Le Qatar , en

outre, vient de signer un protocole avec le Pakistan pour l’autoriser à avoir

recours à 30.000 travailleurs pakistanais supplémentaires/an :

actuellement 75.000 pakistanais émigrés travaillent au Qatar

Mise en œuvre des normes de Basel II

La

Banque Centrale a obtenu un report au 31 juillet 2008 de la date de remise au

Banking Surveillance Department des informations nécessaires à la mise en œuvre

des normes bancaires Basel II.

Dernière modification : 22/12/2009

Haut de page