Letter of the French Ambassador to the students’parents

Islamabad, le 20 avril 2006

Chers parents de l’école française d’Islamabad

Je sais que vous attachez une grande importance à la présence et au bon fonctionnement de l’école française d’ Islamabad. Je sais aussi que la récente décision de l’ Agence pour l’Enseignement du Français à l’Etranger ( AEFE ) de supprimer le poste de directeur expatrié a surpris .

Une réunion extraordinaire de l’assemblée générale des parents d’élèves s’est tenue le 18 avril dernier, au cours de laquelle plusieurs décisions essentielles pour l’avenir de l’école ont été prises. Tout d’abord, les parents d’élèves ont marqué leur accord sur la nouvelle proposition de l’AEFE consistant à mettre en place, à compter du 1er septembre 2006, un deuxième instituteur résident. Cette décision est très positive car elle permettra à l’école de conserver trois classes en primaire en enseignement direct. La direction de l’établissement sera assurée par un de ces deux résidents.

De plus, l’assemblée générale a décidé d’ouvrir toutes les classes du Secondaire, de la 6ème à la Terminale, en soutien CNED. Cette dernière décision ouvre la voie à un développement significatif de l’école, car elle garantit aux parents qui scolarisent leur enfant à l’école française un suivi jusqu’au Baccalauréat.

Je me félicite de ces décisions : la mise en place d’un deuxième résident assure le fonctionnement optimal du Primaire ; l’ouverture de classes jusqu’en Terminale donne à l’Ecole de nouvelles perspectives.

En outre, l’AEFE s’est engagée, en fonction de l’évolution des effectifs, à reconsidérer sa position.

Je tenais à vous informer personnellement de cette décision afin de vous rassurer et éventuellement de vous aider à éclairer le choix de ceux qui, dans la perspective d’une affectation possible à Islamabad, se préoccupent des possibilités de scolarisation de leurs enfants.

Régis de Belenet

Ambassadeur de France au Pakistan

Dernière modification : 04/11/2008

top of the page