Lancement de la « bibliothèque diplomatique numérique » (Paris, 12 mars 2018)

Dans le cadre de sa politique d’ouverture et de facilitation de l’accès du public à ses archives, le ministère de l’Europe et des affaires étrangères est heureux d’annoncer que la « bibliothèque diplomatique numérique », réalisée en partenariat avec la bibliothèque nationale de France (BnF), sera lancée le 12 mars, en présence de Maurice Gourdault-Montagne, secrétaire général du Quai d’Orsay, et de Laurence Engel, présidente de la bibliothèque nationale de France (BnF).

Développée dans le cadre du dispositif « Gallica marque blanche », la « bibliothèque diplomatique numérique » est accessible à tous gratuitement et propose en ligne plusieurs milliers de documents patrimoniaux. Elle permet d’accéder à plusieurs milliers de documents numérisés du ministère et de documents issus de « Gallica », sélectionnés pour leur intérêt patrimonial : histoire diplomatique, traités, accords et conventions, protectorats et mandats français, publications officielles étrangères et intergouvernementales. Elle sera enrichie régulièrement. Ce projet contribue à la constitution du patrimoine numérique national.

Le lancement de la « bibliothèque diplomatique numérique » constitue le cinquième partenariat « Gallica marque blanche » entre la BnF et une institution française.

La « bibliothèque diplomatique numérique » s’inscrit dans le cadre d’une coopération plus large entre le ministère de l’Europe et des affaires étrangères et la BnF. Le Quai d’Orsay est un pôle documentaire associé de la BnF depuis 2009. Les Archives diplomatiques participent ainsi aux portails « Patrimoines partagés » de la BnF, qui donnent librement accès à des documents exceptionnels, témoins des interactions diplomatiques, culturelles, scientifiques et commerciales entre la France et le monde (heritage.bnf.fr).

Pour plus d’informations : bibliotheque-numerique.diplomatie.gouv.fr

Dernière modification : 09/03/2018

Haut de page