Kénizé Mourad fait resurgir l’histoire du sous-continent indien à Karachi et Lahore [en]

Après un succès évident au Festival de littérature de Karachi, puis de Lahore le week-end dernier, Kénizé Mourad, ex-journaliste de « Ouest-France », des « Nouvelles d’Alsace », du « Monde Diplomatique » et du « Nouvel Observateur », aujourd’hui écrivain français de renom dont le roman « De la part d’une princesse morte » paru en 1987 a été traduit en 34 langues, a présenté son dernier roman, traduit de l’anglais en 2012, « Dans la ville d’or et d’argent » à l’Alliance Française de Lahore le 26 février 2013. Suivie par la presse écrite et télévisée, elle a exposé devant le public les démarches en Inde qui lui ont permis de rédiger cette reconstitution historique se déroulant dans la ville de Lucknow où résidait son père, un Raja indien.

JPEG

Hommage à la Bégum Hazrat Mahal, héroïne musulmane du milieu du XIX siècle ayant engagé la lutte contre la présence britannique dans le Nord du sous-continent, l’ouvrage transporte son lecteur dans une société de tolérance et d’épanouissement artistique mettant en lumière un leadership féminin et bouleversant bien des idées reçues sur l’époque et le contexte social.

JPEG

Le livre a été salué par les médias locaux et internationaux, obtenant le quatrième rang des best-sellers dans l’Inde actuelle. Il constitue d’ores et déjà un document littéraire incontournable pour tout étudiant ou érudit désireux de connaître l’histoire méconnue de cette ville, de cette femme politique et contestatrice à l’origine d’un mouvement trop souvent oublié et pourtant constitutif des identités du sous-continent.

JPEG

Dernière modification : 28/02/2013

Haut de page