Disparition d’Abbas Kiarostami - Déclaration de M. Jean-Marc Ayrault - 4 juillet 2016

JPEG

J’apprends avec une grande tristesse la disparition d’Abbas Kiarostami, qui s’est éteint aujourd’hui à Paris.

Cinéaste majeur récompensé par une palme d’or au festival de Cannes en 1997 pour son chef d’oeuvre Le goût de la cerise, Abbas Kiarostami a révolutionné le cinéma iranien.

La France salue un artiste total, qui incarnait par son sens unique de la poésie la nouvelle vague du cinéma iranien. Il a fait rayonner dans le monde entier sa vision particulière de l’Iran, marquant de son empreinte l’histoire du cinéma.

J’adresse à sa famille et à ses proches mes condoléances. La France perd un ami, le monde un immense artiste.

Dernière modification : 05/10/2017

Haut de page