Dérèglement climatique - COP21 - Mobilisation numérique - Communiqué du ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie (Paris, 28/05/2015)

À l’occasion du « Jeudigital », exceptionnellement « Mardigital » qui s’est tenu mardi 26 mai au ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie, Ségolène Royal et Axelle Lemaire, ont lancé le dispositif de mobilisation de l’écosystème numérique pour la Conférence climat de Paris (COP21).

Ségolène Royal et Axelle Lemaire souhaitent faire de la COP21 la mobilisation numérique la plus large possible. Les deux ministres partagent l’ambition que la COP21 soit la Conférence internationale qui aura le plus associé les citoyens à sa préparation. Ségolène Royal et Axelle Lemaire lanceront prochainement des actions spécifiques de mobilisation citoyenne, conçues et mises en oeuvre avec l’aide de partenaires spécialisés dans les six mois qui précédent la COP21.

Les deux ministres ont également affirmé leur volonté de mettre en avant les capacités du numérique à être une solution de résolution des problèmes environnementaux. La COP21 sera l’occasion de montrer le savoir-faire français en matière de technologies au service de l’environnement. Une promotion résolue de technologies françaises, notamment via la French Tech, sera mise en place.

Pour Ségolène Royal : « La rencontre des deux révolutions pacifiques et majeures du XXIème siècle, la révolution numérique et la révolution de la transition énergétique pour la croissance verte, représente un formidable potentiel pour nos économies et nos sociétés, une nouvelle frontière. Ce nouveau modèle de développement est un accélérateur d’innovation technologique, de création de richesse et d’emplois ».

Pour Axelle Lemaire : « Le numérique est un outil particulièrement puissant pour contribuer à créer de nouveaux modèles de croissance verte respectueux de l’environnement et pour faciliter leur appropriation par toutes et par tous. À six mois de la COP21, je souhaite mobiliser l’ensemble des écosystèmes numériques en ce sens : la French Tech se met au vert ! »./.

Dernière modification : 22/09/2015

Haut de page