Déclaration de M. Laurent Fabius, ministre des affaires étrangères et du développement international, président de la COP21 (Paris, 27/03/2015)

Je salue la publication par la Norvège de sa contribution nationale pour la COP21, qui définit un objectif de réduction de ses émissions de gaz à effet de serre de 40% en 2030 par rapport à 1990.

Après celles de la Suisse et de l’Union européenne, cette annonce confirme l’engagement des pays européens en faveur de la lutte contre le dérèglement climatique.

J’appelle tous les pays, et en priorité les pays développés, à publier dès que possible leur contribution présentant les efforts qu’ils estiment pouvoir réaliser en matière d’atténuation des émissions de gaz à effet de serre, mais également le cas échéant d’adaptation, conformément à la décision prise lors de la COP19 de Varsovie et confirmée lors de la COP20 de Lima.

Ces contributions sont en effet très importantes pour le succès de la COP21./.

Dernière modification : 22/09/2015

Haut de page