Coopération culturelle, scientifique et universitaire, et technique [en]

La coopération culturelle, scientifique et universitaire, et technique franco-pakistanaise est ancienne. Elle est notamment régie par un accord de coopération scientifique et technique signé à Islamabad le 5 juin 1970 et un accord de coopération culturelle signé à Islamabad le 3 juillet 1970. A l’ambassade de France au Pakistan, cette coopération est mise en œuvre par le service de coopération et d’action culturelle (SCAC).

1. Coopération culturelle

Le service de coopération et d’action culturelle de l’ambassade de France promeut et accompagne les industries culturelles et créatives françaises au Pakistan. Il met en relation des acteurs culturels français et pakistanais, par exemple, dans le domaine des arts graphiques et visuels (arts plastiques, photographie, cinéma, design, architecture et arts appliqués et décoratifs) dans le but de favoriser les échanges et le partage d’expertise de haut niveau.

Le service de coopération et d’action culturelle promeut également des artistes français et pakistanais en organisant régulièrement des expositions. Par ailleurs, des experts et des chercheurs spécialisés dans des domaines variés (histoire, géopolitique, littérature, musée, etc.) sont régulièrement invités par l’ambassade de France pour participer aux différents festivals de littérature et d’art pakistanais à Islamabad, Lahore et Karachi, et renforcer les liens bilatéraux. De même, des acteurs de l’industrie culturelle pakistanaise sont fréquemment invités à participer à des voyages professionnels d’études et de découverte en France.

Le service de coopération et d’action culturelle contribue aussi au débat d’idées en co-organisant avec différentes institutions pakistanaises (musées, administrations publiques, universités, associations culturelles, think tanks, etc.) des rencontres et des conférences dans des domaines éclectiques et d’intérêt commun pour la France et le Pakistan.

Enfin, le service de coopération et d’action culturelle propose chaque année plusieurs spectacles français d’art vivant (danse, musique, cirque et théâtre), en liaison avec le réseau des Alliances Françaises d’Islamabad, de Lahore et de Karachi.

Lien : Les Alliances Françaises au Pakistan

2. Coopération scientifique et universitaire

L’action de l’ambassade de France dans les domaines universitaire et scientifique vise à renforcer les échanges de haut niveau de chercheurs et d’étudiants entre la France et le Pakistan. Son objectif est d’intensifier sur le long terme les coopérations institutionnelles entre établissements d’enseignement supérieur et de recherche français et pakistanais.

Pour répondre à cet objectif et soutenir ces coopérations institutionnelles, plusieurs dispositifs sont mis à disposition des étudiants et des chercheurs sur la base d’appels à propositions diffusés le plus largement possible.

En 2018-2019, plus de huit cent vingt Pakistanais étudiaient en France, selon les statistiques de l’agence Campus France.

2.1. L’espace Campus France Pakistan

Le service de coopération et d’action culturelle est chargé de mettre en œuvre les missions d’attractivité, de publicité sur les études en France, de diffusion de l’information sur les programmes de bourses, et de sélection des boursiers du gouvernement français.

Campus France est un établissement public français placé sous la double tutelle du ministère de l’Europe et des affaires étrangères et du ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation. Son action est menée en concertation avec les établissements d’enseignement supérieur et leurs conférences représentatives : la conférence des présidents d’université (CPU), la conférence des grandes écoles (CGE) et la conférence des directeurs des écoles françaises d’ingénieurs (CDEFI).

Les missions de Campus France Pakistan sont multiples : (i) valoriser et promouvoir l’enseignement supérieur français au Pakistan, (ii) mettre en œuvre les programmes de bourses et de mobilité, (iii) faciliter l’arrivée des étudiants et les chercheurs pakistanais en France, (iv) animer le réseau des alumni pakistanais de l’enseignement supérieur français et (v) offrir aux étudiants pakistanais un parcours de réussite via les études supérieures en France.

Campus France Pakistan accueille les étudiants pakistanais au sein de l’Alliance Française de Karachi et va également à leur rencontre dans les établissements d’enseignement supérieur pakistanais ou sur les salons de promotion et de recrutement organisés au Pakistan.

Lien utile : https://www.pakistan.campusfrance.org/

2.2. Les programmes de bourses financés par l’ambassade de France

Le programme de bourses de l’ambassade de France au Pakistan est géré par le service de coopération et d’action culturelle. Ce programme se concentre sur les études en France au niveau master dans les domaines des sciences de l’environnement, et des sciences humaines et sociales. Il repose sur un appel à candidature annuel ouvert aux Pakistanais et Pakistanaises de moins de vingt-huit ans.

La décision d’attribution d’une bourse et de sa durée revient au service de coopération et d’action culturelle, qui s’appuie notamment sur la nature du projet et la formation choisie par le candidat boursier. L’excellence et la cohérence du projet d’études de l’étudiant constituent les principaux critères de sélection.

Liens utiles pour toutes informations sur les conditions et les modalités de la procédure de candidature :

https://www.pakistan.campusfrance.o...
https://www.pakistan.campusfrance.o...

2.3. Le partenariat Hubert Curien Péridot

Ce programme de recherche franco-pakistanais a été inauguré en 2015 par le service de coopération et d’action culturelle. Son objectif est de favoriser et d’encourager le travail de recherche conjoint, sur le long terme, entre institutions pakistanaises et françaises par le financement de la mobilité des chercheurs entre les deux pays. L’appel relayé tous les ans est ouvert à l’ensemble des acteurs de la recherche scientifique en France et au Pakistan dans les domaines listés dans l’appel à projet.

La sélection des dossiers est le fruit d’une procédure franco-pakistanaise concertée et indépendante. L’évaluation des projets prend en compte l’excellence et le haut niveau des activités de recherche. Le caractère novateur du partenariat scientifique proposé et la participation de jeunes chercheurs sont des éléments qui sont également pris en compte par le comité mixte de pilotage pour l’attribution d’un financement.

Lien utile : https://www.campusfrance.org/fr/peridot

2.4. Pak France Alumni Association (PFAN) et France Alumni Pakistan

Pak France Alumni Network (PFAN) est une association de droit local pakistanais créée en 2009 avec l’appui du Service de coopération et d’action culturelle, qui lui apporte un soutien financier annuel. En octobre 2019, l’association a signé une convention de cogestion de la plateforme France Alumni avec l’ambassade de France au Pakistan.

Campus France pilote la plateforme France Alumni, qui est localement animée par Campus France Pakistan. Ce réseau des anciens étudiants étrangers, qui compte actuellement plus de deux cent soixante-cinq mille membres, leur permet de maintenir le contact avec la France, d’échanger entre eux, de participer à des événements et d’accéder à de nombreuses offres d’emploi. La plateforme France Alumni Pakistan compte à ce jour plus de quatre cent vingt membres inscrits.

Lien utile : https://www.francealumni.fr/fr/post...

3. Coopération technique

La coopération technique mise en œuvre par le service de coopération et d’action culturelle s’articule autour de deux pôles d’activités, l’un dédié à la coopération institutionnelle et le second lié à la société civile. L’ensemble des champs liés aux questions de la gouvernance et des enjeux globaux comme par exemple la lutte contre le changement climatique, la promotion des droits de l’Homme, la préservation et la valorisation de la biodiversité ou encore la coopération en matière de santé publique sont suivis au titre de l’un ou l’autre de ces pôles. Cette coopération technique s’appuie sur des séminaires, des missions d’experts et sur l’octroi de bourses de stage de haut niveau.

L’objectif du service de coopération et d’action culturelle est de favoriser les échanges d’expertise sur les grands défis contemporains et de promouvoir le savoir-faire français.

3.1. Coopération institutionnelle

Depuis quelques années, la formation des fonctionnaires et les échanges d’expertise dans le domaine administratif soutenus par le service de coopération et d’action culturelle se sont ouverts à de nouvelles problématiques, telles que le changement climatique, la décentralisation et la transparence de l’administration.

Le service de coopération et d’action culturelle accompagne le gouvernement pakistanais, en particulier, son école d’administration, la National School of Public Policy (NSPP), en mobilisant des experts français au profit de la formation continue des hauts fonctionnaires pakistanais du National Management College de la NSPP. L’appui du service de coopération et d’action culturelle se concrétise également par l’octroi de bourses à des formateurs de la NSPP qui bénéficient des Programmes internationaux courts proposés par l’École nationale d’Administration (ENA).

Le service de coopération et d’action culturelle appuie également l’administration pakistanaise en finançant ou cofinançant des séjours de responsables pakistanais en France, où ils échangent leur expérience et leur expertise avec leurs homologues français.

3.2. Société civile

En liaison étroite avec la correspondante société civile de l’ambassade de France, le correspondant humanitaire du service de coopération et d’action culturelle est l’interlocuteur privilégié des ONG françaises qui souhaitent promouvoir leurs actions au Pakistan.

Le service de coopération et d’action culturelle peut être sollicité pour fournir des conseils pratiques et stratégiques ou mettre des ONG françaises en relation avec les principaux acteurs humanitaires et bailleurs au Pakistan.

Il peut aussi fournir un appui ponctuel à des actions humanitaires, en mettant à profit les liens tissés entre le service de coopération et d’action culturelle et des partenaires pakistanais, européens ou multilatéraux. A cet égard, chaque année, l’ambassade de France au Pakistan contribue au financement de projets humanitaires au Pakistan.

4. Coopération archéologique

Depuis la fin des années 1950, la France et le Pakistan coopèrent également dans le domaine archéologique. Appuyée par le service de coopération et d’action culturelle, cette coopération est mise en œuvre, pour la partie française, par la « Mission Archéologique Française du Bassin de l’Indus » (MAFBI). La MAFBI est un programme de recherche pluridisciplinaire ayant pour thème l’étude du peuplement du Pakistan méridional et du nord-ouest de l’Inde à la période protohistorique.

La MAFBI a pour objectif d’approfondir la question de l’émergence, de l’évolution et des interactions inter-régionales de la civilisation de l’Indus (2500-1900 av. n.è.), premier grand phénomène d’urbanisation en Asie du sud.

S’inscrivant dans une tradition de plus de soixante ans de coopération bilatérale en archéologie, la MAFBI est issue de la réunion de plusieurs programmes de recherches archéologiques pionniers sur la protohistoire du Pakistan : la Mission Archéologique de l’Indus (M.A.I.) dirigée jusqu’en 2014 par Jean-François Jarrige et la Mission Archéologique Française au Makran » (Balochistan, Pakistan) fondée par Roland Besenval.

Lien utile : MAFBI https://www.aibl.fr/fouilles-archeo...

Dernière modification : 06/06/2020

Haut de page