Bourses d’études françaises pour des jeunes pakistanais issus de milieux défavorisés : une opportunité pour des étudiants brillants de réaliser leurs rêves

JPEG

S.E. Mme Martine Dorance, Ambassadeur de France au Pakistan et le Dr. Mukhtar Ahmed, Président de la Commission pakistanaise de l’Enseignement supérieur (HEC), ont signé le 11 novembre 2016 à la Résidence de France à Islamabad, une convention de subvention d’un montant de 250 000 d’euros pour la prochaine phase des bourses dans le cadre du programme pour les étudiants pakistanais issus de milieux défavorisés.

Depuis 2012, la France offre des centaines de bourses à de jeunes étudiants prometteurs issus de milieux défavorisés, venus principalement de FATA (zones tribales), Khyber Pakhtunkhwa et du Baloutchistan, dans le but de poursuivre leurs études dans les meilleures universités du Pakistan.

Ces bourses seront axées sur des diplômes (licences) dans les domaines de « Business Administration », de l’ingénierie, de la technologie à l’information / télécommunications, des sciences naturelles et des sciences sociales.

Ces bourses permettront de couvrir l’ensemble des frais de scolarité pendant la durée des études des boursiers.

JPEG

Plus de 75% de ces subventions sont accordées aux étudiantes.

La cérémonie de signature a été précédée du dîner annuel de gala du « Pakistan France Alumni Network » (PFAN), réunissant plus d’une centaine de personnes ayant étudié en France, la plupart d’entre eux grâce à des bourses attribuées par la HEC et le gouvernement français.

L’ambassadeur a annoncé lors de la réception qu’un nouveau réseau de bureaux d’information « Campus France », l’agence responsable des études en France, était en cours de développement dans toutes les principales villes du pays. Le premier avait déjà été ouvert à Islamabad, dans les locaux de l’Alliance française.

Dernière modification : 05/10/2017

Haut de page